Liens utiles
Piton - logo
PITON By USMB
toggle menu

Rhizomex et l’USMB : une histoire de boucles !

Crée en 2017 par Luc Jager, l’entreprise Rhizomex est devenue en 3 ans le seul acteur français capable d’éliminer et bientôt valoriser la renouée du Japon, une plante invasive en forte croissance en France. Née d’un partenariat avec l’Université Savoie Mont Blanc (USMB) et le laboratoire LCME (laboratoire de Chimie Moléculaire et Environnement), Rhizomex ambitionne de développer, autour de cette plante invasive, une économie circulaire. L’objectif est d’extraire le resveratrol, qui est un actif naturel très puissant présent dans les rhizomes, par un procédé chimique innovant. Cet actif naturel est très recherché dans le monde de la cosmétique. L’entreprise construit son offre autour d’un cercle vertueux en commençant par la neutralisation de la plante sur chantier, le stockage des rhizomes et l’extraction de l’actif afin de réduire au maximum les déchets.

Mais avant d’en arriver à ce stade, un grand nombre d’étapes a dû être franchi par l’entreprise. Partant de zéro, le dirigeant a su s’entourer de l’écosystème entrepreneurial riche en intégrant l’incubateur Savoie Technolac de Chambéry-Grand lac et des experts techniques en chimie notamment avec le laboratoire LCME de l’USMB. Des premiers clients / prospects étaient intéressés par l’expertise de l’entreprise cependant, l’offre et le procédé de neutralisation sur chantier n’étaient pas encore opérationnels. C’est à ce moment là, en 2018, qu’a commencé le partenariat avec le dispositif PITON de l’USMB.

 

1ère boucle via le dispositif PITON 

L’objectif était de construire une équipe de 3 étudiant.e.s aux profils variés qui apporteraient chacune et chacun leurs compétences spécifiques pour répondre à l’enjeu suivant : « construire l’offre d’extraction des rhizomes de la renouée du Japon sur chantier ».

L’équipe PITON fut alors composée de :

  • Sara, étudiante en master ingénierie des systèmes complexes à Polytech, qui a apporté ses connaissances en conception de machine complexe,
  • Joanie, étudiante ingénieure en énergie bâtiment environnement (EBE) à Polytech également. Elle a travaillé sur l’ensemble des aspects réglementaires sur chantier,
  • Et Alexis, en Master 2 Management parcours management et administration des entreprises, à l’IAE, a élaboré la stratégie marketing et commerciale de l’offre.

Pendant les 5 mois du dispositif PITON, Rhizomex a intégré l’espace de coworking du Bourget-du-lac et a travaillé de manière agile au livrable initialement prévu lors du lancement du programme.

Dans une promotion de 7 entreprises, Rhizomex a partagé l’expérience PITON au côté d’acteurs du territoire comme Salomon, Patriarche, Clufix, Archamps Technopole, Betarhobeta et Savoie Transmissions qu’on retrouvera un peu plus tard dans l’article car, souvenez-vous, tout est une histoire de boucles.

A la fin du stage des 3 étudiants en juillet 2019, le dirigeant a pu tester très rapidement les résultats des travaux des stagiaires en réalisant un 1er chantier, en septembre 2019, à Paris. Ce test a permis de transformer la théorie imaginée par l’équipe en un véritable cas pratique et démontrer l’intérêt de l’offre de service de l’entreprise auprès des clients. Dès octobre 2019, Joanie, l’une des 3 étudiants PITON, ingénieure en environnement, rejoint l’aventure Rhizomex et conclut notre 1ère boucle de l’histoire.

 

2e boucle via Polytech Annecy-Chambéry

Fort de son expérience PITON et de la connaissance plus précise de la formation de Sara, qui était en Master ingénierie des systèmes complexes à Polytech Annecy-Chambéry, le dirigeant propose 2 projets d’étude aux étudiants de la formation. L’objectif était de mettre au point un capteur à même de différencier les rhizomes des pierres, et d’étudier d’autres techniques de tri permettant d’augmenter les cadences de séparation. Finalement un capteur a été identifié et doit maintenant être testé sur les chantiers.

 

3e boucle via l’Incubateur Savoie Technolac 

Se poursuit alors une période de démarches commerciales importantes entraînant de plus en plus de demandes de tests et de chantiers. Il est cependant difficile pour l’entreprise de répondre favorablement à l’ensemble des sollicitations avec les moyens qu’elle possède à ce moment-là. L’idée de la machine, qui a été travaillée pendant le stage PITON, est alors revenue sur le haut de la pile des priorités. Le dirigeant se tourne vers une jeune entreprise, Nya-Id, avec qui il avait partagé les locaux au sein de l’incubateur, pour travailler sur la conception d’une machine de tri des pierres, terres et rhizomes sur chantier. Et pour conclure notre 2e boucle, c’est Thierry Beard, gérant de l’entreprise Nya-ID qui a conseillé Rhizomex de participer au dispositif PITON en 2018.

 

4e boucle via le dispositif PITON 

La conception de cette machine spéciale devait prendre en compte un nombre de paramètres importants pour assurer un tri performant garantissant le non rejet des rhizomes sur chantier. C’est cette garantie que vend l’entreprise à ses clients.

Après quelques mois de travail, de test et le confinement passé, la machine sort sur papier. Il ne restait plus qu’à trouver l’entreprise pour la construire et l’assembler. Mais souvenez-vous, cet article est rempli de boucles ! Rhizomex se rapproche de l’entreprise Savoie Transmissions qui, comme Rhizomex, a fait appel à PITON en 2019. Objectif :  assembler la machine de tri en mai / juin 2020. Notre 4ème  boucle se ferme ainsi.

 

5e boucle via Chambéry–Grand Lac économie

Aujourd’hui, le carnet de commandes se remplit et donne la possibilité à l’entreprise de tester et de trier à plus grande échelle les rhizomes, de rendre un chantier plus propre et d’asseoir sa position de leader sur la neutralisation d’une plante invasive sur chantier. Cela fait le bonheur des collectivités, des entreprises du BTP et de la faune et flore.

Pour conclure cet article sur une boucle qui se boucle, Rhizomex et PITON Le Bourget-du-Lac vont se retrouver dès octobre 2020 dans le même bâtiment sur le parc d’activité de Technolac. Rhizomex se trouvera au sein du Village by CA et PITON dans le nouveau centre de vie entrepreneurial.

A suivre…

 

Pour en savoir plus sur Rhizomex : Page LinkedIn de Rhizomex – www.rhizomex.com

 

Crédit photos : de l’article : Rhizomex / vignette : Pixabay

Rhizomex