Liens utiles
Piton - logo
PITON By USMB
toggle menu

« Le dispositif PITON offre un environnement qui favorise l’éclosion d’un projet »

Deltamu est une entreprise de métrologie située à Cournon-d’Auvergne (63). Elle propose des prestations de métrologie depuis plus de 20 ans : diagnostic, audit, incertitudes, étalonnages, optimisation des périodicités, formation et solution de gestion des instruments de mesure… Elle édite notamment Optimu, un logiciel devenu une référence des services de métrologie.

Deltamu a fait appel au dispositif PITON en 2022. Et c’est son président, Jean-Michel POU (JMP), qui nous parle du projet et de l’impact du dispositif PITON.

 

Qu’est-ce que la métrologie ?

JMP : « La métrologie est la science de la mesure. Elle est utilisée dans de nombreux secteurs : alimentaire, santé, aéronautique, automobile. La métrologie intervient dans de nombreux actes du quotidien industriel : déclaration de conformité, pilotage des procédés de production, dimensionnement des exigences, plan d’expériences… Elle est également au cœur des systèmes Qualité depuis l’avènement, au début des années 1990, des certifications type ISO 9001.

C’est un domaine qui va connaitre un nouvel essor avec l’arrivée des technologies de l’Intelligence Artificielle (IA), marqueur de l’Industrie 4.0. Les algorithmes se nourrissent des données du Big Data et l’exigence de véracité devient l’une des problématiques clefs. La métrologie va donc connaitre une nouvelle révolution « post Qualité », révolution qui impose un enseignement de cette discipline plus pointu que par le passé. La véracité des mesures constitue l’un des enjeux majeurs de l’Industrie 4.0 car sans données fiables, aussi performant soit l’algorithme qui les utilise, l’interprétation des données sera faussée dès le départ. Les métrologues de demain, qu’il nous faut former dès aujourd’hui, sont donc des piliers de la réussite de la digitalisation.

L’incertitude des mesures est ainsi devenue un sujet majeur dans le domaine de la métrologie. Or, peu de personnes sont encore formées et à l’aise avec cela. Il existe donc un enjeu fort de formation des lycéens et des étudiants, de mise à disposition d’un outil pédagogique aux enseignants et de montée en compétence des salariés dans les industries utilisant la métrologie.  »

 

Pour quel projet Deltamu a-t-elle fait appel au dispositif PITON ? Quel est son contexte ?

JMP : « Le fond de notre projet consiste à développer les moyens (à définir) pour aider les enseignants de la discipline « Métrologie » à transmettre les notions essentielles à maitriser dans le domaine, par exemple la fiabilité quotidienne dans un contexte d’incertitude de mesure. Cette compétence est essentielle à l’Industrie 4.0. Cette discipline est au programme de formations allant de la seconde jusqu’aux études d’ingénieurs en passant par les formations de type BTS, BUT et licences.

Pour réussir ce pari, il est non seulement nécessaire d’aider les enseignants à maintenir leur niveau de compétences, eu égard à une science qui évolue rapidement, mais également à leur fournir des « objets pédagogiques », type Serious Game par exemple, pour les aider dans la transmission des savoirs.

Malheureusement ce projet, à destination de la formation initiale, est assez éloigné du business model de Deltamu. Même si nous avons de nombreuses connexions « amicales » avec le monde de l’enseignement, ce qui nous a permis d’impliquer beaucoup d’enseignants et de chefs d’établissement, notre clientèle professionnelle nous occupe 100 % de notre temps, voire plus, ce qui nous ne nous permettait pas de consacrer le temps et l’énergie nécessaires à étudier, ni la faisabilité, ni l’intérêt réel de ce projet.

Parallèlement, quelques clients industriels nous ont également fait part de leur intérêt pour l’amélioration de la formation initiale en métrologie, donc pour ce projet, tant ils ont besoin de jeunes qualifiés dans le domaine.

Tous ces facteurs nous ont conduit, dès que nous avons eu connaissance du dispositif PITON qui résolvait principalement notre problème collectif de disponibilité, à nous y engager.  »

 

Quels profils d’étudiants aviez-vous dans votre équipe projet ?

JMP : « Quatre étudiants ont travaillé sur le projet, de mi-février à début juillet 2022 :

  • Louan, en master 1 ergonomie socio-cognitive des systèmes intelligents pour l’ergonomie de l’outil et le scénario du jeu
  • Lucas en licence info-com pour le graphisme et le scénario du jeu
  • Sarah en licence 3 langues étrangères appliquées pour la partie marketing,
  • Blessing en master 1 corporate financial management pour le business model et l’étude juridique du statut de la structure qui distribuera l’outil. »

 

Que vous a apporté le dispositif PITON ?

JMP : « Quand, un peu avant, je parlais de difficulté de disponibilité, je parle non seulement du travail à réaliser mais également de l’encadrement et de l’hébergement de ces jeunes stagiaires. Dans le contexte du quotidien de Deltamu, leur mission aurait été beaucoup plus compliquée.

En offrant un espace de coworking, PITON offre également un lieu neutre et favorable à l’éclosion d’un projet distant du quotidien des entreprises, comme c’est le cas pour nous ici.

Par ailleurs, l’encadrement et les formations connexes assurés par les enseignants de l’USMB et leurs partenaires, en plus du tutorat d’entreprise légitimement assuré par Deltamu, sont indéniablement un plus pour la réussite finale.

Au terme de 5 mois de travail intense de nos quatre jeunes stagiaires, et avec le soutien du groupe d’enseignants et d’industriels intéressés, nous avons réussi à construire une étude de faisabilité complète, allant d’une étude marketing pour qualifier le besoin jusqu’au modèle économique d’une solution, en passant par des propositions de gamification et le design de la plateforme Web.

Nous avons donc pu finalement démontrer qu’il était possible de gamifier des disciplines considérées comme obscures, notamment la science statistique essentielle à la métrologie !

Nous avons, grâce à PITON, le support de ce qui devrait devenir, dans un avenir proche, l’Université Digitale de la Métrologie (U.D.M).  »

Plateforme UDM de Deltamu

Plateforme UDM de Deltamu

 

Le projet a également bénéficié de l’accompagnement du programme EasyTech. Pouvez-vous nous en dire davantage ?

JMP : « Easytech est un programme de l’IRT Nanoelec, soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’ANR et les collectivités territoriales de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et piloté par Minalogic.

Ce programme a permis de financer 50 % de la collaboration entre l’USMB et l’entreprise Deltamu. Il a ainsi permis de couvrir une partie des dépenses liées aux gratifications de stage des étudiant.e.s et au coût d’entrée de PITON.  »

 

Le projet continue ! Quelles sont les prochaines étapes ?

JMP : « Il nous reste désormais à trouver les financements institutionnels nécessaires, mais légitimes, sachant que nous œuvrerons probablement dans le cadre d’une S.C.I.C (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) puisque notre seul objectif, en termes de valeur, est d’améliorer la compétence des talents futurs de l’Industrie 4.0 ! Elle en a besoin, nous aiderons à les faire émerger…  »

 

Pour conclure, les membres du groupe d’accompagnement de l’équipe des 4 étudiants ont décrit en quelques mots le projet et le travail réalisé par les étudiants. Voici ce que ça donne :

Feedback des membres du groupe de travail du projet UDM de Deltamu

 

Vous aussi faites appel au dispositif PITON pour développer votre projet ! Contactez l’équipe PITON !

Envie d’en savoir plus sur le projet et l’UDM ? Contactez Jean-Michel POU !

Pour en savoir plus sur l’aide EasyTech

Deltamu - projet d’Université Digitale de la Métrologie